Et si nous continuons à rêver ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite Chose | Privé Sakura & Deborah [ RP Commencé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deborah McMiley
Angel of Darkness
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 18
Localisation : Là où je suis banane.

MessageSujet: Petite Chose | Privé Sakura & Deborah [ RP Commencé ]   Jeu 12 Mai - 18:01

Petite chose perdue.
Petite chose disparue.
Tu aimerais tant revenir.
Revenir dans cette pitoyable vie.
Cette vie que tu chéris
Depuis le fond de ton puis.

Il y a cinq ans, rappelez-vous, la mort de Nathan McMiley. Rappelez-vous... Quelle était cette date redoutée pour la gamine ? Quelle était cette date maudite ? 25 Décembre. Un triste jour de Noël me direz-vous. En effet, et chaque Noël, Deborah le passe dans la tristesse, une pensée pour son frère aîné, mort aussi jeune. Ce n'est pas comme si c'était récent. Mais il semblerait qu'elle soit restée bloquée sur cet événement tragique. Mais pourquoi fallait-il que cela arrive ? Pourquoi à Noël ? Pourquoi à Deborah ? Ces questions n'ont pas de réponse comme elles n'en auront jamais. Ces questions, les réponses ne viennent pas, point. Mais dites-moi, avez-vous une petite idée de ce que Deborah doit ressentir ? Avez-vous une petite idée de la tristesse et la colère dans son cœur, la moindre petite supposition ? Vous n'en saurez jamais rien par simple et unique raison, que vous ne l'avez pas vécu.

Ce n'est pas non plus comme si elle avait choisi cet état, ce passé, ce présent, comme elle ne choisira jamais son futur ou comme il ne faut jamais dire jamais. Alors la vie retomberait toujours sur le jeu du hasard ? Est-ce que tout ce qui nous entoure ne repose uniquement que sur de la chance ? Est-ce qu'en un rien de temps, on peut être heureuse ? Est-ce possible ? Même pour elle, pour vous et moi ? Qui sommes des êtres tout à fait normaux ?

Deborah, à l'instant-même où je vous écris, ne veux qu'aller rejoindre les deux seules personnes qui compte à ses yeux. Qu'est-ce qu'il en empêche ? Qu'est-ce qui la retient ici ? Sachez qu'elle ne peut pas mourir. Elle a promis à une personne très chère qu'elle ne renoncera jamais à la mission qu'il lui avait confiée. Deborah était la seule qui pouvait effectuer cette mission. La seule qui pouvait, malgré toutes les embûches sur son chemin, remplir dans tous les termes du mot son devoir. Tout cela, elle devait le faire. Non pas par envie personnelle, mais uniquement par respect et par loyauté. Deborah n'est pas lâche.

La jeune fille était plantée devant la grande horloge au pied de laquelle elle a vu son frère mourir. Au pied de laquelle reposait tous ses souvenirs. Juste quelques mètres à côté, deux tombes. Celle de son âme, celle de son frère, tout comme celle de tout ce qui pouvait appartenir à ce joli cœur torturé. Mais connaissez-vous la vérité ? La seule et unique vérité, cachée derrière une simple mort comme on croit que chaque tombe en est. Chaque tombe, pour n'importe qui, est une personne morte. Mais jamais on ne pense qu'autre chose est parti avec le corps. C'est l'âme et l'esprit lui-même de la personne qui comptait le plus. Tout s'effondre. Dans notre intérieur comme à l'extérieur, plus jamais un sourire. Mais était-ce cela que voulait Nathan ? Encore est-il que même Deborah ne voulait pas perdre le sourire. Rares sont les personnes qui souhaitent voir le sourire d'une autre disparaître. C'est ainsi que l'on fonde les relations humaines. Même quand nous n'aimons pas quelqu'un... Souvent, on voudrait le voir sourire. Car une personne souriante est beaucoup plus agréable à voir qu'une personne triste. Dans tous les cas.

Le regard rempli de tristesse, aucune larmes ne sortant de ses pauvres yeux ni courage dans le cœur ne pouvant entrer, comme dans n'importe quel nuage plein d'orage, Deborah fixait cette horloge sur laquelle, jamais elle n'est montée. Jamais le courage ne lui a sourit ni dit de grimper pour observer le ciel dans toute sa beauté. Est-ce qu'un jour grimpera cet Ange venu tout droit des ténèbres arrivera enfin, sans crainte, au dessus des nuages ? Est-ce qu'un jour enfin, l'Ange dira adieu à l'espoir et laissera tomber la peur pour une contrée sans virage ? Deborah resta plantée là, sans même plus faire attention à ce qui l'entourait. Ni les flocons de neige tombants dans ses cheveux blonds ni même les rares bruits de voitures passant par la rue. Seuls quelques pas attira son attention...


Dernière édition par Deborah McMiley le Dim 15 Mai - 20:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura H. Aikawa
Fondatrice♪ ♫Master of the World¤Sadique, embêtante, mange les p'tits new
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : Là où tu n'y es surement pas...

MessageSujet: Re: Petite Chose | Privé Sakura & Deborah [ RP Commencé ]   Dim 15 Mai - 20:23

Je déteste Noël...


    Je déteste Noël... Je le hais... Tout comme je déteste mes parents. Vous savez pourquoi ? Parce qu'à chaque fois, le jour de Noël, mes parents n'étaient pas là, pourtant, il me disait toujours : «On sera là pour Noël». Enfin de compte, j'attendais dans le froid toute la journée et personne ne venait. Les adultes sont des menteurs. Ils nous font croire des choses qu'on voudrait qu'il se passe et rien ne se passaient. Déçu, on était triste. Tout comme le Père Noël. Vous n'aviez jamais envie que se personnage existe ? Un personnage chaleureux, généreux et gentil, une personne qui nous donne des cadeaux parce que vous avez été gentil. Malheureusement, il n’existe pas et peu de personnes sont comme ça à notre époque. Les étoiles filantes, c'est pareil, on fait un voeu lorsqu'on en voit une, mais finalement, il ne se réalise pas. Est-ce la peine de rester chez moi ? Autant bouger. Rester ici, c’est comme être à la prison en pire. Déverrouillant ma porte avec les système de ma chambre, je sortit de celle-ci. Tout en prenant, comme précautions de bien enclencher le système de protection de ma petite chambre.

    Je prenais les affaires dont j'avais besoin pour m'habiller et je me doucha. Je m'habilla en mon uniforme d'école et je m'en alla de chez moi en fermant la porte correctement à clé.Je me baladait dans la rue, les mains de les poches de mon blouson. La température ne m'importait pas. Je marchais sans but dans la rue d'un pas plutôt rapide sans le vouloir. Maintenant, je regardais le ciel gris et les flocons tombés uns à uns sur la terre pour finir par fondre lorsqu'il touche une source de chaleur. Mais rapidement, les sol fut couvert de neiges. Passant un peu partout dans al ville, voyant les sourires de gens, le sapin de Noël dans les centre-ville. Tout était joyeux excepté moi. Quelqu'un me lança une boule de neige sur moi, mais aucune réaction de ma part. Voyons, il n'y a donc que des gens heureux à Noël ? Je ne pense pas.

    Cette fois-ci, je me retrouvais au cimetière. Voici aussi l'endroit que je déteste le plus. Je sais pas vous mais en tout les cas, rien que d'y entrer me donne les frissons, c’est pas que j’ai peur disons plutôt que ça me stress rien qu'à voir. Je savais que dans ce cimetière reposait des amis à moi, ou plutôt d'anciens amis, maintenant qu'il ne font plus parti de ce monde, tel est fait celui-ci. Saviez vous que toutes les 24 heures il y a environ 365 000 nouveaux nés et environs 155 000 décès ? Enfin, ce n'est pas tout à fait le moment de parler de ça.

    J'y entrais donc. Regardant les tombes ainsi que les noms et prénoms inscrits. Je voyais les noms & prénoms des amis que j'avait perdu par leur décès. Maintenant je voyais une fille avec les cheveux blonds qui avait l'air plutôt tristes au pieds d'une horloge. J'avançais donc en faisant du bruit et regarda la tombe juste à côté de cette fille où il y avait marqué ''Nathan McMiley'', une de ses connaissances ? Je m'adressa à la fille d'un ton froid comme toujours tout en la vous voyant :

    - Vous aussi vous passez un Noël triste ?

    Si c'était le cas, je n'aurais pas été la seule. Ces jours tristes... Je trouve ça impardonnables, je veux dire ça ne devrait pas exister. Alors la vie est ainsi ? Des moments joyeux et puis ces moments là se finissent un jour pour laissé place à la tristesses ? Alors pourquoi vivre, pourquoi chercher à survivre ? C'était les questions que je me posait.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenonaka.forumgratuit.org
Deborah McMiley
Angel of Darkness
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 18
Localisation : Là où je suis banane.

MessageSujet: Re: Petite Chose | Privé Sakura & Deborah [ RP Commencé ]   Jeu 19 Mai - 16:58

Percée jusqu'au fond du cœur,
D'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle
Misérable vengeur d'une juste querelle
Je demeure immobile, et mon âme abattue
Cède au coup qui me tue.

Comment ne pas savoir... Que Noël... N'est pas une chose attendue par tout le monde ? Certains n'y croient même pas... Ils se fichent bien que ce soit en Décembre ou en Aout, tout ce qu'ils veulent, ce sont leurs cadeaux. D'autres y croient dur comme fer... Ils célèbrent la naissance de Jésus et cadeaux ou non, leur plaisir est de fêter. Et puis... Il y a les oubliés. Les pauvres, les malades mais surtout les malheureux. Surtout eux... Ces pauvres oubliés laissés aux ordures car ils n'expriment aucune joie de vivre. Eux, ils n'ont pas droit à ces cadeaux. Mais est-ce parce qu'ils sont oubliés qu'ils sont malheureux ou l'inverse ? Est-ce parce qu'ils sont malheureux qu'ils sont oubliés ? Comment savoir ? Même si on leur demandait, à eux, qui nous oublient, ils ne nous répondraient pas. Par simple question de réputation. On ne veut pas parler aux oubliés... On ne veut pas parler à ceux qui n'ont aucune valeur à nos yeux... Ça semble logique pour chacun de nous... Mais c'est une politesse que de répondre à une personne qui nous pose des questions, non ? [en cours.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite Chose | Privé Sakura & Deborah [ RP Commencé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite Chose | Privé Sakura & Deborah [ RP Commencé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et bien petite chose, tu es perdue ? [ Hayden ]
» petite ballade (privée!!!!!!) d'Edwin et Ellana
» A une petite chose, l'inquiétude donne une grande ombre [Cynoë] TERMINE
» Je suis une petite chose toute mignonne, veux-tu me redonner le sourire ?
» Heather ♦ Une petite chose fragile dans un monde de brutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Naka :: La ville :: Le cimetière-
Sauter vers: